Les inscriptions sont ouvertes ! Vous pouvez donc nous rejoindre avec un personnage de votre création ou en prenant un personnage prédéfini ! N'hésitez pas à faire un tour sur les postes libres !

Partagez|
Caleb McKinnon
avatar
Personnage sur l'avatar : BB de Death note
Age : 23
Doubles Comptes : Aucun
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Nov - 14:06

☍ Pseudo : Caca
☍ Âge : 22 balais dans mon placard
☍ D’où tu nous viens ? De la terre, askip.
☍ Remarque : /
☍ Personnage utilisé sur l'avatar : BB Death note
☍ Des images à créditer : ÉCRIRE ICI
☍ Code du règlement : Aucune, si j'ai bien suivie mes cours de biologie animal
Caleb McKinnon
ft. Red
☍ Alias : Caca/Cal
☍ Âge : 23 ans, et ce malgré son air bambin (fanart oblige)
☍ Date de naissance : 21 décembre 1993
☍ Origines : Écossaise, avec des origines Hébreuses dont il se fou parfaitement.
☍ Nationalité : Écossaise
☍ Motif d'incarcération : Son intégrité.
C’est tout du moins ce qu’il vous rétorquera si vous lui posez directement la question, mais la vérité serait plutôt des violences récidivées résultant en plusieurs hospitalisations… et non pas la sienne.
☍ Métier avant Alcatraz : Intérimaire
☍ Pathologie : Psychopathie. Caleb ne ressens aucun sentiments, aucun remord.
☍ Emplacement du code barre : Sur son poignet gauche
☍ Orientation sexuelle : 9, il prend plus de plaisir dans la souffrance d’un tier que dans l’acte en lui-même
☍ Groupe : Serpent, je suppose
Caractère
Le moins que l’on puisse dire est que Caleb est d’un tempérament sanguin, partant au quart de tour si quiconque ose s’opposer à lui, ou même ne serais-ce que lui faire la moindre remarque considéré comme désobligeante, à savoir à peu près n’importe laquelle.
Violent de nature il n’hésitera pas à lever la main sur la première personne passant sous ses yeux lors de ses coups de sang, ne s’arrêtant de cogner qu’une fois qu’il entend les os craquer, ou que ses mains ne deviennent trop glissantes de par le sang les maculant.
Loin d’être idiot, le jeune homme est du genre m’en foutiste, se laissant porter par la vie sans jamais rien fait pour relever le niveau qu’il atteint la main dans le slip, se cantonnant aux petits boulots lui permettant tout juste à subvenir à ses besoins, bien trop flemmard pour entreprendre des études ou chercher à s’élever dans la société.
Il est, concrètement, un boulet. Un boulet de canon, détruisant tout sur son passage.
Physique
Taille : 1m76
Poids : 65kg
Couleur des cheveux : Brun très foncé, noirs diraient certains.
Couleur des yeux : Bruns
Pointure : 42
Sexe : 5 cm/17 cm
De corpulence moyenne, Caleb est un jeune homme à la peau diaphane malgré ses origines hébreuses et au visage poupon. Pour quiconque le croiserait dans la rue, il a l’air d’un adolescent des plus banale, voir plutôt mignon, alors qu’il s’agit en réalité d’un adulte au physique  trompeur, comme le prouve la lueur mauvaise cachée au fond de ses rétines couleur miel.
Pas spécialement baraqué il n’en reste pas moins que son corps, forgé par ses nombreuses bagarres, est loin d’être aussi faible qu’il ne le paraît au premier coup d’œil.
Biographie
Né quelques jours seulement avant le petit Jésus (selon le calendrier Chrétien, lui-même supervisé par toutes les grandes surfaces actuelles), quoi que quelque 1990 années plus tard, Caleb se trouva être le benjamin d’une famille de 4 enfants, pourvu de deux grandes sœur de respectivement 5 et 3 ans ses aînées ainsi que d’un frère de 3 ans son cadet. Sa mère, institutrice de métier, et son père employé de bureau étaient tous deux des personnes sans soucis, voisins agréable et parents aussi aimant que leurs métier le leur permettaient. Leurs deux filles étaient d’ailleurs devenu pour l’une infirmière et pour la seconde serveuse dans un restaurant en vue de payer ses études de droit. Le petit frère, lui, finissait sa deuxième année de BTS audiovisuel. Caleb avait donc grandit dans une famille parmi les quidam, ni trop pauvre ni trop riche, ni trop cultivé ni trop simple. Une famille comme il en existait des millions dans la monde. Malgré ça, il avait toujours été la bête noir de cette dernière.
Violent depuis ses primes années, il n’était pas rare que les maîtresses appellent ses parents afin de leur apprendre que leur fils venait, encore, de frapper l’un de ses petits camarade sous prétexte que ce dernier lui avait piquer un crayon, l’avait taquiner, ou même avait respirer trop fort. Si, au départ, Mr et Mme McKinnon s’étaient contenté justifier ça par une hyper activité dû à l’enfance, ils eurent tôt fait d’envoyer leur fils d’à peine 5 ans voir un psychologue qui, contre toute attente, mis effectivement la violence de Caleb sur le compte de cette excuse à la mode à cette époque. « Il se calmera avec le temps » avait dit l’homme, souriant d’un air encourageant, mais ce fût tout le contraire qui arriva.
Plus les années passèrent et plus Caleb devint incontrôlable, si bien que les voisins et amis se firent de plus en plus distant, craignant les humeurs du garçon qui, à tout juste 16 ans, dû quitter son domicile familial afin de vivre de son propre chef, loin des siens et de tous ceux qu’il connaissait.
Seul dans une ville inconnue, il loua un petit studio miteux tout juste salubre avec de la moisissure qui coulait du plafond et un vieux matelas rongé aux mites sur lequel il passait ses nuits, lui niquant plus le dos qu’autre chose. Le tout payé avec l’argent qu’il parvenait à gagné en revendant diverses substances illicites qu’il parvenait à se procurer (ce qui, comme dit plus haut, n’aura rien à voir avec son incarcération, Caleb n’ayant jamais été choppé en train de dealer). D’ailleurs, une bonne partie de cet argent ne lui servait non pas à se nourrir, mais bien à payer de quoi assurer sa consommation personnelle ainsi que les nombreuses prostituées qu’il s’autorisait à payer, incapable qu’il était d’avoir une relation normal avec une fille (ou un mec). Au moins, s’il les payait, la violence était compris dans le lot. Il n’avait pas à répondre de ses actes, elles avaient signées pour ça.
Contrairement aux quelques filles avec lesquelles, durant ses années collège et lycée, il avait tenté une approche se finissant à chaque fois en menace de plainte pour abus sexuels -bien heureusement pour lui jamais mené à terme, lesdites filles bien trop craintives des représailles.
Il vécut deux années entières dans ce même taudis, passant ses journées à se vautrer dans sa médiocrité, alternant entre ses rondes autour des lycées et autre lieux stratégiques, ses défonces et ses tournées de bar lui servant autant à la beuverie qu’à excuser ses excès de violence au détour d’un mot maladroit d’un des nombreux poivrots les garnissant.
Se complaisant dans ce monde d’excès et de violence, il dû néanmoins se rendre à l’évidence : il ne pouvait pas se jouer indéfiniment du système. Et ça, ses nombreux collègues de banlieues malfamée le lui avaient bien fait comprendre.
Combien d’entre eux avait-il vu se faire embarquer par les flics, menottes aux poignets et marchandise dans le coffre, prête à remplir les narines de l’un ou l’autre officier faisant des excès de zèle ? Plus qu’il n’en fallait pour lui prouver que la voie qu’il avait empreinte, aussi grisante soit-elle, ne lui permettrait pas de continuer sa vie de débauche impunément. D’autant que, il en avait conscience, Dealer était un métier de vendeur, plus tu prenais de l’âge et moins ta marchandise intéressait les autres, perdant de la valeur à chaque nouvelle ride sur ton visage.
Il n’eut néanmoins jamais besoin de prendre sa retraite. Un coup, un de trop, et l’homme avec lequel il s’était battu au beau milieu d’un bar rempli de jeunes ivres morts tomba tel un sac sur le sol, le respiration coupée nette.
Il n’ouvrit plus jamais les yeux.
Quelques recherches sur son passé et Caleb fut juger pour coups et blessures récidivé avec homicide involontaire. Il fut condamné à vingt ans de prison. Il avait alors 21 ans.
Caleb McKinnon
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Héléna M. McKinnon [validée]
» Au supermarché ils vendent des cerveaux ~ Caleb's Relation Ship ♥
» Caleb montre une vidéo plus que X à Cane (pv Cane)
» Caleb le sorcier au pouvoirs mysterieux [validée]
» (m) CALEB LANDRY JONES, Frère jumeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alcatraz, prison fédérale de haute sécurité :: Tatouage obligatoire :: Registres :: En attente-