Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|
Règlement de la prison -
avatar
Détenu 0

Carnet de détenu
Motif de détention: 15
Emplacement du code barre :
Orientation sexuelle:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Jan - 14:26
Règlement carcéral (Détenus)
En ces lieux, vous êtes désormais considérés comme des êtres ayant porté atteinte à l'intégrité de notre nation. Quelque soit la raison pour laquelle un séjour en prison vous a été imposé, vous êtes tous soumis à l'obligation de respecter scrupuleusement les règles.

Règle 1 : Du respect des horaires et du bon ordre

7h00 : Réveil des prisonniers, ceux-ci doivent s'habiller.
7h30 : Ouverture des cellules, tous les détenus doivent se rendre au réfectoire.
8h00 : Petit déjeuner servi au réfectoire jusqu'à 9h30.
9h30 : Participation aux tâches collectives, nettoyage, cuisine, jardinage, distribution du courrier.
12h00 : Fin des activités collectives. Le déjeuner est servi au réfectoire jusqu'à 13h30.
13h30 : Début des enseignements. La bibliothèque les ateliers et les salles de cours particuliers sont accessibles. Tous les détenus doivent participer à une activité dans le but de leur réinsertion. Fin des activités à 16h30.
16h30 : Quartier libre pour tous les détenus. Accès aux salles de sport et aux salles communes (bibliothèque, salle de repos). Les douches sont accessibles de 17h à 19h.
19h30 : Fin du quartier libre, service du dîner au réfectoire jusqu'à 20h30.
20h30 : Première sonnerie, les détenus sont priés de rejoindre leurs cellules.
21h00 : Fermeture de toutes les cellules, comptage des détenus. Les détenus peuvent s'occuper à leur convenance.
22h00 : Seconde sonnerie, couvre feu. Extinction des feux et obligation de silence pour tous les détenus.

→ Le week-end, l'horaire de lever est décalé à 8h30. Les activités quant à elles sont cantonnées à la plage horaire précédent le déjeuner. Les détenus disposent d'un quartier libre tout l'après midi.

Règle 2 : Du respect du personnel pénitentiaire

→ Tous les membres du personnel sont disposés à vous imposer des ordres. Ces ordres doivent être respectés.
→ Violence, menace et insultes sont prohibées à l'encontre du personnel du pénitencier.
→ Le personnel n'est pas à votre disposition. Ceux-ci n'ont aucune obligation de répondre à vos demandes, et encore moins de se plier à vos requêtes.
→ Concernant les gardes, ceux-ci ont pour consigne de vous imposer le respect des règles du pénitencier ainsi que les respect des horaires. Tout détenu ne respectant pas les règles fera l'objet d'un rapport et pourra être sanctionné.
→ Concernant le personnel d'entretien et le personnel médical, ceux-ci ne disposant d'aucune arme en cas de débordement d'un détenu, tout comportement nuisant à l'intégrité de ce personnel pourra faire l'objet de sanctions graves.
→ Ayez connaissance que les gardes du pénitencier ont le droit de vous menotter dans toute situation périlleuse, aussi bien pour vous que pour autrui. De plus, les gardes sont autorisés à faire usage de leurs armes blanches afin de mettre fin à tout trouble démesuré.

Règle 3 : De l'accompagnement et des visites

→ Les horaires de visite vont de 10h à 18h. Passé ce délai, aucune visite n'est autorisée.
→ Tous les détenus recevant une visite seront convoqué par un gardien. Le gardien vous annoncera qui est votre visiteur, et vous disposerez du droit d'accepter ou de refuser de rencontrer votre visiteur.
→ De façon exceptionnelle, une visite au parloir peut vous faire interrompre votre activité -même obligatoire- le temps de l'entretien avec votre visiteur.
→ Un gardien vous accompagnera obligatoirement jusqu'aux parloirs. Afin qu'aucun débordement ne puisse être possible, tous les détenus seront menottés avant de pouvoir pénétrer dans le parloir afin de parler à leurs visiteurs. Le gardien restera à l'extérieur de la salle. Vous disposez de 15 minutes. Passé ce délai, le gardien viendra vous chercher et vous renverra à vos activités d'usage. Si vous souhaitez écourter votre entretien, il vous suffit de frapper à la porte du parloir afin que le gardien vous renvoie à vos activités. Nous rappelons à tous les détenus qu'un enregistrement vidéo et audio est fait de chaque entretien au parloir.
→ Il vous est rappelé qu'aucune visite n'est possible lorsqu'un détenu a été placé en confinement.
→ Il vous est possible de demander aux gardiens à ce qu'un appel soit émis afin d'appeler l'un de vos proches pour l'inciter à venir vous visiter. Vous n'êtes toutefois autorisés qu'à un appel de quelques minutes tous les 3 jours.

Règle 4 : De l'enseignement et de l'apprentissage

→ Le personnel enseignant est engagé en fonction des demandes des détenus. Cependant, il faut qu'au moins 10 détenus suivent un enseignement afin qu'un enseignant dédié soit embauché.
→ Les horaires d'enseignement et d'apprentissage sont de 13h30 à 16h30. Il est conseillé aux détenus de diviser leur temps d'apprentissage en deux ateliers/enseignements de 1h30.
→ Au cours de la plage horaire réservée à l'enseignement, il est possible pour ceux qui le souhaitent de se rendre à la bibliothèque afin d'étudier.
→ Concernant les détenus souhaitant passer des examens afin de certifier au niveau étatique leurs compétences, il leur est demandé de faire parvenir un courrier à l'administration afin qu'une date et un horaire soient fixés à cet effet.
→ Pour les prisonniers ayant été incarcérés au cours de leurs études, il est possible de suivre un enseignement dédié afin que leurs examens de fin d'année puissent être passés. Ces enseignements sont obligatoires pour les lycéens.
→ Eu égard aux ateliers, il est courant que les maîtres d'apprentissage ne puissent pas venir vous enseigner tous les jours. Référez-vous au planning de présence du corps enseignant.
→ Dans le cadre d'une activité pédagogique, il est possible que des activités obligatoires soient mises en place sur la plage horaire de l'enseignement. Ces activités sont obligatoires à tous les détenus.
→ En cas de difficultés dans le cadre de votre enseignement, il est possible de demander de l'aide à un gardien. Si celui-ci n'est pas apte à vous venir en aide, ce dernier ira requérir l'aide d'un membre de l'administration afin de parvenir à une solution.

Règle 5 : Des quartiers libres et des activités autorisées

→ Les quartiers libres sont dédiés à la plage horaire allant de 16h30 à 19h30.
→ Au cours de leurs quartiers libres, les détenus ont accès aux différentes salles de sport ainsi qu'à la cour intérieure pour ceux désirant s'exercer à une activité physique. Il est aussi possible de se rendre à la bibliothèque ou encore à la salle de repos. Des revues, journaux, ordinateurs ainsi que des téléviseurs sont laissés à la disposition des détenus.
→ Les gardiens sont à la disposition des détenus en cas de problème au cours de cette plage horaire.

Règle 6 : Du port de la tenue conforme

→ Le pénitencier d'Alcatraz met à disposition de tous les détenus deux tenues identiques. Les détenus ont pour obligation de porter ces tenues au cours de la journée. Il leur est autorisé de ne pas les porter dans leurs cellules. Tout détenu ne portant pas sa tenue pourra faire l'objet d'un rapport, et d'un sanction, en cas de récidive.
→ La tenue obligatoire de chaque détenu est constituée d'un vêtement intégral orangé, à boutonner par devant. Les détenus ont le choix entre un t-shirt ou un débardeur blanc à enfiler en dessous de leur vêtement. Les sous-vêtements sont de simples boxers et chaussettes noirs. Une paire de bottes type rangers sont confiées aux détenus. Il leur revient de les entretenir. Une veste bleu marine épaisse est remise aux détenus afin de pouvoir parer aux aléas climatiques en extérieur.

Règle 7 : Des rendez-vous médicaux et psychologiques

→ Le pôle médical du pénitencier se situe à l'entrée de l'aile Est, tout accès à cette zone doit se faire sous la surveillance d'un gardien.
→ Le suivi médical est imposé à certains détenus dès leur incarcération. Ces détenus ont l'obligation de se rendre à tous leurs rendez-vous, sous peine de sanctions.
→ Lorsque vous demandez à avoir un rendez-vous chez le psychologue, il vous est demandé d'honorer les horaires vous ayant été communiqués. Le psychologue n'a aucune obligation de retarder son rendez-vous suivant pour vous attendre. Sachez de plus qu'il vous est demandé de patienter dans la salle d'attente, le psychologue viendra lui-même vous inviter à pénétrer dans son cabinet.
→ Suite à toute blessure, vous pouvez demander à vous faire accompagner à l'infirmerie afin que des soins vous soient prodigués par le personnel compétent. En l'absence d'un infirmier, les gardiens compétents sont autorisés à utiliser les produits médicaux, sans excès.
avatar
Détenu 0

Carnet de détenu
Motif de détention: 15
Emplacement du code barre :
Orientation sexuelle:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Jan - 18:13
Règlement carcéral (Personnel)

Bien que vous ne soyez pas des détenus, vous demeurez soumis aux règles imposées par l'administration du pénitencier. Tout écart au règlement pourra faire l'objet d'une sanction ou d'un renvoi.

Règle 1 : Des horaires de garde et des quartiers libres

→ Le personnel demeurant le temps de gardes (en terme de mois) au pénitencier partagent la communauté de vie des détenus. Le personnel réside dans l'aile Sud.
→ Il est demandé aux gardiens d'être levés et préparés à 6h30 afin d'être disponibles à 7h00 pour le réveil des détenus. Les gardiens travaillent par roulement de 7h30. La relève de la garde a lieu à 14h30.
→ Le personnel est invité à prendre ses repas au réfectoire en compagnie des détenus afin d'assurer une ambiance plus agréable.
→ Lorsque les gardiens ont fini leur temps de garde, ils disposent du reste de la journée pour leur quartier libre. Les gardes peuvent décider d'être de garde en matinée ou en soirée.
→ Le personne médical, n'est requis dans ses cabinets que de 9h00 à 20h00. Pour toute urgence, bipper le médecin de garde.
→ Le personnel d'entretien n'est requis que le temps de la confection des repas, et le temps du nettoyage des cellules.
→ Les enseignants ne sont requis que l'après-midi afin d'assurer les cours et apprentissages pour les détenus.

Règle 2 : De l'interdiction de mauvais traitements

→ Conformément aux normes internationales, le pénitencier d'Alcatraz et son personnel ne doivent pas enfreindre les règles relatives aux droits de l'Homme.
→ Bien que les gardiens disposent d'armes blanche pouvant neutraliser les détenus, il leur est demandé de n'en faire usage qu'en cas d'extrême urgence. Tout blessure infligée en dehors d'une situation d'urgence pourra mener à des sanctions et à un renvoi si les violences persistent.
→ Les gardiens sont ici pour assurer le bon déroulement du quotidien des prisonniers. En aucun cas les gardiens ne sont autorisés à interférer dans le cours normal de la journée des détenus. Tout comportement outrancier ou atteinte à un détenu sur un fondement inexistant fera l'objet d'un rapport.
→ Il est interdit au personnel de maltraiter ou porter atteinte à l'intégrité des détenus. Si un détenu tente de vous provoquer, ne répondez ni par la violence par les insultes. Vous n'êtes autorisés à vous défendre à la seule condition que le détenu tente de porter atteinte à votre intégrité corporelle.

Règle 3 : Des rapports sur tout comportement suspect

→ Afin de permettre le démantèlement de toute cellule de marchandage, d'échange clandestin de produit, ou encore d'empêcher toute tentative d'évasion, le personnel est sommé de rapporter à la direction tout fait suspect, vu en direct ou par le biais des caméras de surveillance.
→ Le personnel médical, les gardiens ainsi que les enseignants sont aptes à rédiger des rapports sur le comportement des détenus. Il est considéré qu'aucun comportement suspect ne doit être laissé de côté et que tout renseignement sur l'éventuel développement d'un mouvement nocif au bon déroulement du quotidien doit faire l'objet d'un rapport complet à faire parvenir à la direction.
→ Le personnel médical malgré son obligation du secret médical peut faire parvenir des informations concernant des événements suspects mentionnés par des détenus. Il sera toutefois demandé aux médecins et psychologues de ne pas mentionner le nom du détenu ayant donné les informations.
→ Les enseignants et maîtres d'apprentissage n'étant pas compétents pour calmer les détenus en cas de problèmes, mais jouant un rôle socialisant important, sont considérés comme les émissaires de la prison. Toute information suspecte leur étant rapportée par un détenu doit faire l'objet d'un rapport.
→ Les gardiens ont l'obligation de rédiger un rapport suite à toute altercation entre deux ou plusieurs détenus, ou entre détenus et gardiens. Il est demandé aux gardes de rédiger des rapports avec un minimum d'objectivité.

Règle 4 : Du port de la tenue conforme

→ Il est demandé à tout le personnel de porter le badge magnétique nominatif mis à leur disposition au jour de leur embauche. L'administration conseille le port de ce badge au niveau de la poitrine afin que celui-ci soit visible par tous. Le personnel doit se soumettre à tous les contrôles imposés par les gardiens à leur entrée et leur sortie du pénitencier.
→ Le personnel d'entretien et les enseignants ne sont soumis à aucune obligation particulière de tenue.
→ Le personnel médical ne peut exercer sa profession à moins de porter blouse blanche et gants, exception faite pour ce dernier élément des médecins psychologues.
→ Les gardiens ne peuvent prendre leur tour de garde qu'à la condition de revêtir la tenue remise par la prison d'Alcatraz. Un uniforme bleu marine constitué d'une veste d'officier, d'un pantalon et d'une paire de chaussures types rangers. Les gardiens peuvent au choix porter t-shirt, chemise ou marcel sous leur veste. Un képi bleu marine assorti est obligatoire. Une ceinture noire compartimentée sur le côté permet d'accrocher matraque, taser et menottes. Une paire de gants fins blancs est optionnelle. Il est demandé aux gardiens aux cheveux longs de porter une coupe courte pendant leur service.

Règle 5 : De l'utilisation des armes et des médicaments

→ Les gardiens ne sont autorisés à faire usage de poings, matraque et taser qu'en cas d'extrême urgence. Il est conseillé aux gardes de conserver leurs tasers dans les casiers dédiés situés aux extrémités des couloirs principaux, afin qu'aucun détenu ne puisse dérober l'arme.
→ Le personnel médical est considéré comme le seul apte à prescrire médicaments et traitements médicamenteux aux détenus. Il est cependant possible pour les gardiens de pouvoir prescrire certains médicaments génériques aux détenus en l'absence du personnel médical. Il est toutefois rappelé au personnel que tout traitement donné dans un dosage excessif, ou tout traitement donné à prendre dans les cellules est formellement interdit. Seuls les gardiens et le personnel médical sont autorisés à délivrer les traitements.
avatar
Détenu 0

Carnet de détenu
Motif de détention: 15
Emplacement du code barre :
Orientation sexuelle:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Mar - 23:29
Les non-dits (Détenus && Personnel)

Mais si les règles existent, nous savons tous que c'est pour pallier au désordre. Mais qui a dit que les détenus et le personnel, sans règlement trop méticuleux, ne sauraient pas trouver un terrain d'entente. Ici, l'administration n'est au courant de rien. Vous verrez le règlement intérieur d'Alcatraz placardé partout. Mais lorsque vous pénétrez dans l'enceinte de la prison, il y a certaines règles qui ne s'apprennent que par le bouche à oreille. Et soyez avertis que ces règles vous feront risquer plus qu'un simple séjour en chambre d'isolement...

Règle 1 : La loi du plus fort

→ De mémoire de détenu, il n'y a qu'un principe qui prédomine sur tous les autres. Celui qui parmi tous les prisonniers est reconnu comme étant le plus violent -le plus à craindre- est celui face auquel l'on doit tous s'incliner. Tenir tête à cet individu pourra très probablement vous coûter une bonne dérouillée.
→ Certains gardiens doivent être considérés avec attention. Là où certains peuvent sembler fort aimables, il ne faut jamais oublier que ce sont eux qui disposent des armes. Si vous parvenez à obtenir une de ces armes, alors peut-être pourrez-vous tenter de leur tenir tête.
→ Bien s'entendre avec les gardes peut-être un atout majeur dans la guerre des clans. Pas qu'il existe réellement différents groupuscules, mais les affinités naturelles finissent toujours par réunir les hommes. Veillez à toujours vous trouver dans le groupe contre lequel le personnel n'a pas une dent.
→ S'il existe des plus forts, il existe aussi des plus faibles. Peut-être est-ce votre cas. Dans ce cas, le seul conseil que l'on peut vous donner est de trouver les bons alliés. Vous parviendrez peut-être à vous placer sous les bonnes augures de tel ou tel détenu dont le renom fera fuir vous poursuivants. Il ne faut pas non plus négliger l'option de vous cacher derrière un gardien qui vous aurait à la bonne.
→ En supposant que vous soyez celui considéré comme étant à craindre, prenez garde, il n'est pas rare que la situation puisse se retourner contre vous. Dès lors que vous vous trouvez être celui qui semble tous les mener, la probabilité que tout débordement ou toute tentative de violence menée par les détenus vous soit reprochée n'est pas nulle. Être le plus fort peut donc aussi impliquer d'être le premier visé par les gardes en cas de couac.
→ Bien que certains gardiens n'hésiteront pas à tenter de vous rendre la vie plus facile par simple bon esprit, n'oubliez jamais qu'un contrat les lie au directeur. Leur bonté peut avoir ses limites, et vous ne pouvez jamais être sûr de quand celles-ci seront atteintes.

Règle 2 : La loi du silence

→ Dans le milieu carcéral, il y a une chose contre laquelle personne ne peut agir. Le bouche à oreille. Personne ne croirait que les prisonniers sont des commères. Peut-être alors penserez-vous que votre plus grande menace quant à vos faits et gestes est incarnée par l'existence même des gardiens. Mais soyez assurés d'une chose, tout ce qui se passe entre les murs de cette prison finira nécessairement par se savoir.
→ Qui ne connaît pas la loi du silence. Ce deal que l'on passe, comme un secret. Sauf qu'ici ce n'est pas comme dans les cours d'école. Les secrets engagent souvent bien plus qu'un simple coup de cœur sur votre voisin de table. Ici il s'agit plutôt de sauver sa peau ou de sauver celle des autres. Les angles morts des caméras ne sont pas là pour rien. Apprenez à vous tapir dans l'ombre pour que vos actions ne soient aperçues par personne. S'il en est autrement, nous espérons pour vous que vous disposez d'une monnaie d'échange suffisamment alléchante pour vous tirer de l'embarras.
→ Croirez-vous le fait que les personnes les plus souvent soudoyées dans la prison sont principalement les gardiens ? Mais soyez prudents, aussi compréhensifs peuvent-ils sembler, la tenue de votre accord doit être méticuleuse et discrète. Il n'est pas rare que la direction, en apercevant un gardien trop proche d'un détenu tente de tout faire pour lui tirer les vers du nez. Pensez à bien lui graisser la patte, histoire que la monnaie de la pièce vaille la peine de supporter un sermon de la direction.
→ Le plus important est de garder en tête que tout ce que vous voyez ou entendez doit rester de l'ordre du non dit. Vous avez vu Draco fracasser la tête de Harry ? Nous vous conseillons sincèrement de garder ça pour vous. Mais sachez que si les choses vont dans votre sens, vous serez peut-être le seul à détenir des informations sur d'autres détenus qui vous permettront de le faire chanter. Bien souvent ce sont les détenus les plus discrets qui disposent des détails les plus compromettants sur les caïds... C'est là que la loi du silence prend le dessus sur la loi du plus fort. Apprenez à être celui qui en saura le plus sur les autres sans que personne ne sache rien sur vous. Plus vous serez mystérieux, plus vos chances de vous en sortir indemne seront élevées.. Quoique, n'oubliez pas que trop de mystère attire la curiosité. Et que bien souvent les gens trop curieux sont prêts à tout pour en savoir plus sur vos secrets.

Règle 3 : Le trafic clandestin

→ Vous ressentez le manque de nicotine ? Vous aimeriez bien avoir le dernier magazine porno qui montre des femmes pulpeuses se dénuder rien que pour vous ? Ou peut-être même que vous aimeriez simplement acquérir une tablette de chocolat pour la simple nostalgie du goût. Tout ceci est possible, mais dans la plus grande des discrétions. Que serait une prison sans son trafic clandestin ?
→ Le principe est bien simple. Les colis venant de l'extérieur sont bien souvent ouverts au préalable par les gardes afin qu'aucun élément illégal ne puisse pénétrer dans la prison. Parfois, les gardes par fainéantise ne font que passer le colis aux rayons X pour s'assurer qu'aucune arme ne franchisse le seuil de la prison. Mais vous savez aussi bien que moi qu'il est aussi fort probable de vous mettre un garde dans la poche (soyez imaginatifs, parfois les gardes ne demandent pas tant de choses que ça... Enfin, il y a aussi les incorruptibles, soyez prudents). Soyez tout de même avertis que toute bonne entente et troc à part, les gardes ne feront jamais passer d'armes, de quelque type que ce soit. Il vous faudra trouver autre chose pour vous en procurer.
→ Vous disposez d'une monnaie d'échange ? Vous voulez troquer un paquet de cigarettes contre la protection de Freddy le borgne ? Vous pouvez. Sachez juste que la négociation ne se passe pas forcément comme vous le vouliez. Bien souvent les têtes dures viendront simplement vous voler votre marchandise si vous proposez des trocs trop excessifs. C'est peut-être vous qui disposez du pactole au moment où vous proposez un deal, mais n'oubliez jamais qu'il y a toujours plus fort que vous.
→ Le plus souvent les échanges se font dans la cour ou dans les coins sombres de la prison. Tentez de ne pas trop montrer votre nervosité, et essayez toujours de vous informer sur la bonne qualité de la marchandise avant de vous lancer dans l'échange. Il n'est pas non plus proscrit de vous informer au préalable sur la qualité de votre futur dealer. Bien souvent il s'agit simplement d'un type qui va vous dépouiller de votre bien et ne vous donnera rien d'autre en échange qu'un bout coup de poing.
→ N'oubliez pas que les négociations sont aussi envisageables avec les gardes. Eux ne demandent pas nécessairement les même choses que vous, mais ils n'en restent pas moins humains. Pensez aussi au fait qu'il n'y a pas que les choses matérielles qui s'échangent, les services et autres idées sortant de votre imaginaire sont parfaitement tolérables. Évitez toutefois de vous engager auprès de trop d'échangeurs à la fois. Les choses peuvent parfois se retourner contre vous.

Règle 4 : Les tentatives d'évasion

→ Ce type d'information se monnaye à prix d'or. Cependant il n'est pas rare que seul un groupuscule soit au courant de ce genre d'événements. Pensez bien que faire disparaître tous les détenus d'une prison en même temps, ça n'a rien de très discret.
→ Les évasions se prévoient généralement plusieurs semaines à l'avance, le temps d'obtenir informations, matériel et associations nécessaires avec des individus à l'extérieur (et parfois même au sein même de la prison).
→ Tout bon plan mis en évidence, pensez bien à ne jamais être trop nombreux sur ces coups-là. N'oubliez pas non plus qu'il faut que vos partenaires de fuite soient de confiance. Il serait ennuyeux de tomber sur un détenu qui vous balancera aux gardiens.
→ Les gardiens, aussi gentils puissent-ils être sont très rarement disposés à vous donner le feu vert pour ce genre d'informations. A moins que vous ne soyez sûr et certain que le garde en question ne vous posera pas de problème, ne dites rien. Autrement, si vous disposez d'éléments suffisants pour menacer ledit gardien, vous pouvez très bien lui forcer la main pour qu'il vous aide à vous évader. Mais n'oubliez pas que les gardiens sont payés pour vous garder enfermés, et que s'ils se font pincer par la direction, c'est leur métier, et bien souvent leur liberté qui sera mise en péril. Vous ne voudriez quand même pas vous retrouver avec un gardien vengeur comme co-détenu dans votre cellule, si ?
→ S'évader, c'est cool sur le principe. Même franchement stylé. Mais n'oubliez pas que les gardiens et la direction ne sont pas stupides. Si vous faites preuves d'une envie trop récurrente de prendre la fuite, les gardiens seront sur le qui vive, et intercepteront avec beaucoup plus de facilité vos tentatives. Pensez à espacer vos essais de fuite, histoire de ne pas vous faire prendre bêtement la main dans le sac.
Contenu sponsorisé

Règlement de la prison -
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» Moussa Kaka toujours en prison
» HAITI ELECTION: Preval Craignant à la Fois la Mort, la Prison et l’Exil....
» Y A T IL LA PRISON PREVENTIVE PROLONGEE EN HAITI ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alcatraz, prison fédérale de haute sécurité :: Tatouage obligatoire :: Le code pénal :: Codes de bonne conduite-